L'acte sexuel tantrique : voie d'épanouissement .....

La sexualité tantrique diffère de la sexualité ordinaire.


Dans la sexualité «classique» l’acte sexuel sert essentiellement à la décharge; à soulager une tension. L’énergie monte, une sorte de folie embrase les corps, les protagonistes atteignent un pic d’excitation puis…survient l’effondrement de l’énergie… c’est la fin. L’énergie est alors projetée vers l’extérieur et dans le meilleur des cas s’ensuit une chute d’énergie qui conduit soit au sommeil soit à une dépression post coïtale.


Après l’acte sexuel, les partenaires trouvent la plupart du temps de la détente, du calme, parfois plane un sentiment d’amour mais d’autres fois pour l’un ou l’autre se révèle de la culpabilité, de la frustration, de la colère, du dégoût, une déprime…


La sexualité tantrique ne recherche pas le pic de l’excitation mais propose de surfer sur les montées et les descentes de l’énergie sexuelle de manière consciente.


Cette proposition permet d’accéder à un état de «vigilance au repos», un état d’éveil associé à la détente sans rechercher un but. Elle permet d’éviter de projeter son énergie à l’extérieur de soi et de la perdre. Au contraire, en la contenant, elle prolonge la durée du plaisir et ainsi ouvre des espaces de conscience et de cœur plus larges. C’est ce que nous appelons «l’orgasme de la vallée» .


Le Tantra invite à prendre son temps, d’en jouir lentement; "comme d’ une promenade matinale et non comme une course vers le bureau, c’est tout différent. (…) Lorsque vous vous promenez dans le petit matin, vous n’avez pas à vous dépêcher parce que vous n’allez nulle part. Pas de hâte, pas de but. Vous pouvez faire demi-tour quand vous le voulez." (Osho)

sexualité tantrique
sexualité tantrique : une voie de plénitude

54 vues0 commentaire