Comment transformez notre vie par le pouvoir du souffle Tantra : le Prana ?



www.ecoledudesir.com

Le Prãna est un terme sanskrit. Le Prâna est souffle mais surtout l’énergie vitale. L’énergie créatrice primordiale qui permet à la vie d’exister tout court !


C’est peut-être Prashna Upanishad qui explique le mieux prana : c’est l’ombre de l’âme sur le corps.


Le Prana enseigne que pour ce qui est respiré - comme pour ce qui est mangé - c’est la façon de l’assimiler qui importe : si quantité et qualité ont leur intérêt et importance, le temps, la conscience et surtout l’état d’esprit (gratitude, accueil, ou au contraire stress, scrupules…) sont totalement à prendre en compte.


Dans le Prâna – Tantra, le souffle nourri de lumière et d’amour deviennent alors notre principale nourriture et nous amène ainsi à des instants de fusion totale entre Corps et Esprit.


En fait, tout est nourriture, alors nous devrions prendre conscience que nous sommes en permanence nourris par bien d’autres éléments, plus subtiles mais tout aussi fondamentaux que uniquement par des aliments tels que nous le concevons en général.


En outre, concernant toutes les nourritures, il y a le versant plutôt positif (qui donne de l’énergie et permet la circulation fluide) et le côté plutôt négatif (qui intoxique et finit par provoquer les maladies.


La pratique du Prãna-Tantra permet de réaliser à quel point les émotions, les pensées et bien sûr les relations toxiques qui vont avec, sont les supports de nos besoins en nourriture.


Plus nos relations, nos pensées et émotions sont négatives, plus nous ressentons le besoin de manger sucré, gras et/ou salé, jusqu’à en être addict et avoir des comportements alimentaires totalement déséquilibrés auxquels s’ajoutent bien souvent d’autres types d’addiction.


En fait, c’est une nourriture de compensation et qui nous fait rester dans des états d’esprit et donc des états vibratoires très bas.


Plus nous méditons, sommes en contact avec la nature et dans l’intuition moins nous ressentons la faim.


En fait, la faim n’est qu’une question d’habitude qui s’accroche aux émotions et/ou pensées. Dans une vibration d’amour et de joie, on n’a plus faim et on oublie les habitudes…


En conclusion, tout est Nourriture et Energie (y compris nous-mêmes), et quoique que nous consommions, à chaque instant, l’intérêt est d’en être conscient. Au-delà des nourritures elles-mêmes, c’est notre manière de les recevoir qui en fait donc sa plus grande richesse, ou pas.


C’est cette prise de conscience que peut nous révéler le Prâna – Tantra. A travers l’intégration simultanée du souffle de la lumière et de l’amour pourtant impalpables, nous pouvons tellement, être nourris autrement … C’est une véritable ouverture de conscience et de liberté d’être soi.

2 vues0 commentaire