Le toucher vibratoire, le secret du massage tantrique




Lorsqu’on parle du massage tantrique, on oublie trop souvent de préciser que ce qui fait le caractère unique de ce massage et sa puissance, c’est le toucher vibratoire.


Le toucher est essentiel dans un massage. En effet, le toucher nourrit une partie essentielle de notre émotionnel. Le pouvoir du toucher est nécessaire au bien-être de l’âme humaine. Il guérit, renforce et comble les besoins émotionnels et physiques. Toucher c’est conduire à l’unité entre le corps et l’esprit, entre le corps et l’émotionnel. La peau a besoin d’être stimulée pour vivre mieux. Le contact de la peau est donc indispensable à notre bon fonctionnement et à notre bonheur.

Le toucher active ainsi la bonne humeur, chasse la tristesse, relance la joie de vivre, restaure l’énergie psychique. Le toucher c’est « l’amour de l’esprit qui passe dans la matière ». Et le massage vise à réhabiliter ce sens du toucher pour un développement des potentialités de la personne. En effet, au-delà de l’aspect détente, récupération, voire prévention, le massage permet une plus grande ouverture aux ressentis corporels et développe une conscience plus précise du corps. Le massage touche l’être bien au-delà de la peau, des muscles, des organes pour l’atteindre dans sa totalité, dans son unification.


Comme l’écrit le poète Paul Valéry :


« Si vous saviez combien la peau est profonde. Oui, cela dépend comme on la caresse. Il y a des personnes qui vous effleurent comme une écorce et d'autres qui vous remuent jusqu'à la sève. Il y a des mains qui vous chosifient, vous bestialisent, et il y a des mains qui vous apaisent, vous guérissent, et quelquefois même vous divinisent. »



A ces bienfaits, le toucher vibratoire, caractérisé par des effleurements en toute conscience, ajoute un dénouement durable des nœuds de l’organisme qui se forment inévitablement au cours d’une vie humaine, et cela à plusieurs niveaux. Que ce soient les muscles et articulations, les nœuds émotionnels ou encore – les plus difficilement perceptibles et pourtant à la base de tout désagrément psycho-physique qui peut en découler – les nœuds énergétiques.


Le toucher vibratoire conduit ainsi à une détente de tout le corps. Ses bienfaits se propagent dans les cellules et contribuent, en rétablissant les rythmes naturels du corps, à l’amélioration des échanges cellulaires physiologiques. L’effet est la dynamisation de tout l’organisme et aussi une détente profonde de l’esprit. Un sentiment intense de plénitude…une divinisation


Un grand philosophe contemporain, Emmanuel Levinas dans son livre « Ethique et Infini » décrit la caresse et illustre la profondeur intense et spirituelle du toucher vibratoire :

« Ce qui est caressé n'est pas touché à proprement parler. Ce n'est pas le velouté ou la tiédeur de cette main donnée dans le contact que cherche la caresse. C'est cette recherche de la caresse qui en constitue l'essence, par le fait que la caresse ne sait pas ce qu'elle cherche. Ce "ne pas savoir", ce désordonné fondamental en est l'essentiel. Elle est comme un jeu avec quelque chose qui se dérobe, et un jeu absolument sans projet ni plan, non pas avec ce qui peut devenir nôtre et nous, mais avec quelque chose d'autre, toujours autre, toujours inaccessible, toujours à venir. Et la caresse est l'attente de cet avenir pur sans contenu ».


28 vues0 commentaire